A relire avec plaisir

Hommage à un grand auteur

El Idilio , petit village aux portes de la forêt amazonienne est un enfer vert peuplé de chercheurs d’or, d’aventuriers de tout poil en quête d’un Eldorado imaginaire, d’Indiens Jivaros rejetés par leur peuple. La découverte par les Indiens Shuars d’un cadavre d’homme blond atrocement mutilé met tout ce beau monde sur le qui-vive.

Antonio José Bolivar ,vieil homme aguerri aux mystères de la forêt et grand lecteur de romans sentimentaux se voit bientôt contraint de se lancer dans une chasse de tous les dangers afin de trouver le coupable...   
Le vieux qui lisait des romans d'amour est court roman au titre trompeur, faussement naïf, où Luis Sepúlveda dénonce les effets négatifs de la colonisation, de la déforestation et de la politique bananière avec une écriture proche du conte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *