Percutant

K.O. est un voyage au bout de la nuit.

C’est l’histoire d’une fuite. Celle d’un homme face à la maladie, et à la mort qui rôde.

Avec un phrasé rageur, incisif, c’est un texte qui mériterait d’être lu à voix haute pour en apprécier le rythme. Ce court premier roman extériorise la colère de l’auteur slameur, qui déclame son désenchantement dans un langage direct et sans concessions.

Un roman dont l’ambiance laisse le lecteur K.O.

Digne de Grand Corps Malade.

Mandana

Coup de coeur! Je l’ai lu deux fois! Germaine