« Partis sans laisser d’adresse » de Susin Nielsen

Dès 13 ans

Félix Knutsson, 12 ans, vit avec sa mère, Astrid, et sa gerbille, Horatio. Ils habitent dans un Combi Volkswagen, normalement, de façon provisoire…

Sa mère lui garantit un changement, et ce grâce à nouveau travail… qu’elle ne garde jamais très longtemps. Le temporaire s’installe et Félix va devoir conjuguer sa vie au collège avec un quotidien où il est difficile de répondre à ses besoins les plus essentiels.

Félix va tout mettre en œuvre pour les « sauver » en participant à son émission télévisée préférée, une somme d’argent conséquente est promise au gagnant ! Va-t-il réussir ?

Susin Nielsen nous laisse entrevoir le déclinement d’une situation vers la pauvreté et le courage d’un adolescent en quête d’un nouvel équilibre de vie.

L’autrice nous décrit la réalité d’une précarité à travers les yeux de Félix, adolescent intelligent et débrouillard, qui va tenter de s’extirper de cette situation. Les personnages sont attachants et malgré le thème abordé, ce livre reste un moment joyeux rempli d’humanité.