Le coup de coeur d’Anouk de la Guilde des lecteurs!

Anouk vous propose de découvrir un de ses coups de cœur. Il s’agit du livre « Le Journal d’Anne Frank ». Elle a également reproduit un magnifique portrait de cette adolescente allemande, issu du roman graphique. Un grand merci à Anouk!


Anne Frank est née le 12 juin 1929 en Allemagne. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre.
Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prinsengracht, où Anne écrit son journal.
Le 4 août 1944, la famille est arrêtée vraisemblablement sur dénonciation.
Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa soeur Margot.


Mon coup de cœur est « Le journal d’Anne Frank », l’histoire d’une petite fille juive cachée avec sa famille et d’autres personnes dans une annexe durant la seconde guerre mondiale, et je vais vous expliquer pourquoi.

« Le journal d’Anne Frank »  est mon livre favori car quand je le lisais, j’avais vraiment l’impression de parler à Anne Frank. Mais pas comme si je lisais juste le journal intime d’une jeune fille âgée de 13 ans jusqu’à ses 15 ans. Non, c’était vraiment différent. Anne Frank m’a fait rire, m’a fait sourire, m’a étonnée, m’a impressionnée, m’a attristée.

Quand je pense qu’elle voulait devenir écrivaine… Je suis heureuse pour elle qu’elle ait réussi, même si elle n’a pas pu voir ce bonheur. Si seulement elle avait pu voir la fin de la guerre au lieu de mourir comme des millions d’autres personnes.
Sa vie à « l’Annexe » n’a pas tout le temps été joyeuse même avant de s’être cachée. Mais l’étude, la lecture, et l’écriture l’ont beaucoup aidée. Elle a nommé son journal, où plutôt la personne qui y habite, « Kitty ». C’était, à ses yeux, sa meilleure amie.
Car, du haut des ses 13 ans, Anne Frank se sentait énormément seule. Pourtant, elle avait beaucoup d’amis et d’admirateurs. Mais pour elle, ils étaient faux. Durant son séjour à « l’Annexe », elle s’est rendue compte qu’elle n’était pas si seule. Au fur et à mesure des années passées, cachée, elle a mûri.
Son histoire est tragique et très émouvante. Mais pas que.

Anne Frank écrivait magnifiquement, elle mérite d’avoir son roman.

Anouk.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *